Skip to content Skip to navigation menu

La période de confinement se poursuit, et toujours plus de gens envisagent de se trouver un animal de compagnie. Cependant, d’après une étude récente d’une antenne de la PDSA au Royaume-Uni, seuls 21 % des aspirants propriétaires mènent les recherches requises avant de prendre un animal.

Vous connaissez quelqu’un qui semble hésiter entre un chat et un chien ? Le cas échéant, voici cinq considérations incontournables pour aider cette personne à prendre la bonne décision.

Ce dont vous devez tenir compte

1. Votre maison

Votre animal va avoir besoin d’articles de base, comme un panier, des jouets, quelques accessoires et bien évidemment de la nourriture. Avez-vous assez de place pour tout cela ? Des animaux comme les hamsters sont nocturnes. Il vous faudra donc une pièce calme où votre hamster peut se reposer tranquillement pendant la journée. Inutile de vous dire que ce sont des animaux parfois bruyants la nuit.

2. Votre style de vie

Avoir un animal va bouleverser votre quotidien. Un chien doit être nourri et promené plusieurs fois par jour tandis que la litière d’un chat doit être nettoyée tous les jours. Cela pourrait vous obliger à vous lever plus tôt le matin et à sortir le soir dans le froid, à la nuit tombée. Les animaux ont besoin d’attention, de compagnie et d’être toilettés ! De nombreux chiens supportent mal qu’on les laisse seuls pendant trop longtemps. Êtes-vous prêt(e) à assumer cette responsabilité ?

3. Les frais additionnels

Une nourriture de bonne qualité est essentielle, à l’instar des traitements antiparasitaires, des vaccins et d’une visite annuelle au minimum chez le vétérinaire. Une assurance maladie pour animaux de compagnie peut prendre en charge une partie des frais, mais vous devrez verser une cotisation mensuelle qui dépendra de l’âge, des antécédents médicaux et de la race de votre animal.

4. L’investissement en temps et en énergie

Tous les animaux ont besoin de bouger au quotidien pour s’épanouir. Un chien a besoin de 30 minutes à deux heures d’exercice, selon son degré de dynamisme, tandis qu’un chat a un fort instinct de prédation, en plus d’un besoin de griffer et grimper. Demandez-vous si vous aurez la volonté de promener votre chien chaque matin ou la patience face à la passion de votre chat pour votre canapé… devenu son griffoir favori.

5. Les voyages

Si vous êtes souvent en déplacement, vous aurez besoin de quelqu’un, comme un proche, un ami ou un professionnel, pour s’occuper de votre animal pendant votre absence. Cela peut, bien évidemment, s’ajouter aux frais déjà engagés.

Si vous êtes prêt(e) à prendre un animal

Vous vous êtes renseigné(e) et cela fait longtemps que vous envisagez sérieusement de prendre un compagnon à poils. L’étape suivante consiste à déterminer quel animal convient à vous et votre famille.

N’oubliez pas que vous devrez attendre au moins huit semaines avant que votre chiot ou chaton ne soit sevré. Un animal séparé de sa mère prématurément peut avoir du mal à s’adapter à son nouveau foyer et pourrait développer des problèmes de santé dès le plus jeune âge.

Si vous prenez un chiot, vérifiez qu’il provient d’un éleveur répertorié. Cela dit, nous recommandons toujours de considérer l’adoption avant tout. Les centres d’accueil et les refuges pour animaux regorgent d’adorables boules de poils en quête d’un vrai foyer. Ces animaux sont généralement vaccinés, socialisés et stérilisés.

Même si un animal exige de s’impliquer au quotidien, l’amour qu’il vous donnera en retour n’a pas de prix. Si vous pensez que vous occupez d’un animal est pour vous, toutes nos félicitations ! De grands moments de bonheur vous attendent.