Your browser does not support JavaScript! Faire face à la perte d’un animal | Petmeds.fr
Skip to content Skip to navigation menu
  • PetMeds

Nous considérons souvent nos animaux comme des membres de la famille, faisant pleinement partie de notre quotidien. Perdre un animal peut donc être une expérience extrêmement difficile. Rien ne peut vraiment vous préparer ou vous aider à gérer une telle perte. Ce guide pourra toutefois vous apporter un soutien pour traverser cette période difficile.

Chaque cas est différent

Chacun gère la perte d’un animal différemment, que ce dernier soit mort naturellement ou qu’un vétérinaire ait dû mettre un terme à sa vie, ou que vous ayez dû lui trouver un nouveau foyer. Toutes ces situations peuvent être sources de stress et causer de la culpabilité et de la tristesse. Mais savoir que vous avez pris la bonne décision pour vous et votre animal est important.

Accordez-vous le temps du deuil

Cela peut paraître évident mais ça n’est pas toujours le cas. Nos boules de poils sont plus que de simples animaux. Nous les considérons comme des compagnons, des membres de la famille, et prendre le temps du deuil est complètement naturel. Accordez-vous le droit d’être triste et acceptez que votre animal vous manque. Nul besoin de vous presser ou d’avoir honte et votre réaction n’a pas besoin d’être validée par les autres.

Les différences d’opinions ne comptent pas ici

Les gens réagissent différemment à la perte d’un animal et les opinions peuvent varier sur l’intensité des sentiments liés à une telle perte. Nul besoin de justifier votre tristesse ou d’expliquer à quel point votre animal était important pour vous. Votre peine est normale et vous n’avez pas besoin de permission pour l’exprimer. Prenez votre temps. Il n’y a pas de délai particulier quand il s’agit de faire son deuil, c’est un processus tout à fait personnel.

Commémorez-les

Vous souvenir de votre animal et de toutes les choses positives qu’il a apportées à votre vie peut favoriser le processus de guérison. Ce qu’il vous a laissé est important. Créer un album de photos vous aidera à vous concentrer sur la joie et le bonheur qu’il vous a apportés. Organiser une cérémonie peut aussi aider à gérer cette perte, particulièrement pour les enfants, qu’il s’agisse d’un enterrement pour exprimer l’importance que votre animal avait pour vous ou d’une crémation et de la dispersion de ses cendres dans un endroit spécial.

Conserver une routine

Conserver une routine existante peut énormément aider dans la gestion de la peine. C’est particulièrement important si vous avez un autre animal qui souffrira aussi de cette perte. Avoir une structure en place et préserver un sentiment de normalité vous aidera à vous habituer au changement et vous occupera l’esprit durant cette période difficile.

Aider les enfants lorsqu’un animal meurt

En fonction de leur âge, les enfants sont susceptibles de ressentir de la tristesse à la perte d’un animal et auront besoin de soutien. Accepter la perte et les encourager à parler ouvertement de leurs émotions sera bénéfique. Il est aussi important d’utiliser un langage que les plus jeunes comprendront. Il est important de discuter de la situation mais évitez d’évoquer des détails qui pourraient les perturber.

Un nouveau compagnon

Décider de prendre un nouvel animal et à quel moment n’appartient qu’à vous. Il peut être tentant de vouloir combler le vide que le départ de votre animal a laissé mais évitez de prendre une décision avant d’avoir fait votre deuil. Vous seul saurez quel est le bon moment. Par ailleurs, cette nouvelle boule de poils aura sa propre personnalité. Elle ne remplacera pas celle qui vous a quitté(e) et ne comblera pas un vide.

Vous n’êtes pas seul(e)

La peine liée à la perte d’un animal ne doit pas être ignorée ou minimisée. Si votre chagrin devient vraiment difficile à gérer, notez que vous n’êtes pas seul(e) et que vous pouvez trouver de l’aide.