Skip to content Skip to navigation menu

 

JE FONCE

 

Vous voulez connaître l’équivalence en âge humain de l’âge de votre animal ? Nous avons tous entendu dire qu’une année humaine équivaut à sept années pour un chien. Cela dit, plusieurs facteurs peuvent influencer le vieillissement de votre chat ou chien. Passons ces facteurs en revue.

Avant tout, il faut prendre en compte le fait que les animaux atteignent l’âge adulte bien plus vite que les hommes et c’est pourquoi les deux premières années de vie sont particulièrement importantes. À un an, votre compagnon à quatre pattes a plus ou moins l’âge d’un adolescent de 15 ans. À deux ans, son âge humain est de 24 ans. À partir de trois ans, chaque nouvelle année équivaut à quatre années en âge humain.

Vous avez perdu le fil ? Jetez un œil à ce tableau :

Gardez à l’esprit que ce n’est pas une science exacte, mais un moyen facile de connaître plus ou moins l’âge « humain » de votre animal.

Les chats par rapport aux chiens

L’espérance de vie de votre animal ne dépend pas uniquement de son âge. D’autres facteurs comme la taille, le poids, le style de vie, l’alimentation et la génétique entrent aussi en ligne de compte.

Pour les chiens, la taille est un facteur clé, car les races de chien plus petites ont tendance à vivre plus longtemps que les chiens de grande taille. Par exemple, l’espérance de vie moyenne d’un « chien de grande taille » comme le dogue allemand est d’environ 8 ans alors qu’un chien de petite taille comme le yorkshire terrier peut vivre plus de 15 ans. Les chiens de grande taille vieillissent donc plus vite et leurs organes sont aussi plus sollicités pour assurer le développement cellulaire et la masse corporelle.

Autre facteur déterminant, les chats et les chiens de pure race ont plus de chances d’hériter des anomalies génétiques.

Qu’en est-il des chats ? Il semblerait que la taille et la race n’influencent pas grandement la vitesse à laquelle nos matous vieillissent. Par contre, le fait que votre chat soit un chat d’intérieur ou non est susceptible d’influencer sa longévité.

Les chats d’intérieur vivent généralement plus longtemps (de 12 à 15 ans environ) que les chats d’extérieur (dont l’espérance de vie est réduite à 8-12 ans). Cela dit, il n’est pas rare que les chats vivent bien au-delà de 15 voire 20 ans. Le plus vieux chat connu à ce jour, Creme Puff, a vécu jusqu’à l’âge vénérable de 38 ans.

L’espérance de vie d’un chat d’extérieur peut être affectée par une foule de facteurs, qu’il soit sur son lieu de vie ou confronté à des dangers du quotidien comme le trafic routier. Il arrive aussi que les chats qui partent en exploration s’exposent à des maladies et des substances nocives (comme l’antigel).

Bien entendu, ce n’est pas parce que votre chat sort qu’il va forcément vivre moins longtemps. Mais vous pouvez prendre vos précautions, comme ne pas faire sortir votre chat si vous vivez à proximité d’une route très passante ou le garder à la maison la nuit (des études démontrent que 78 % des accidents de la route impliquant des chats surviennent la nuit).

Vous connaissez sûrement l’expression « curieux comme un chat ». On comprend alors mieux pourquoi les chats se mettent toujours dans des situations insensées !

Puis-je aider mon animal à vivre plus longtemps ?

La réponse est « Oui ». À vrai dire, le fait que vous vous occupiez bien de votre animal peut avoir un impact aussi important que son patrimoine génétique.

Les chats comme les chiens ont tout intérêt à avoir un régime alimentaire équilibré. Une bonne alimentation favorise sa santé globale de bien des façons, qu’il s’agisse de renforcer son système immunitaire, faciliter sa digestion ou préserver ses muscles et ses articulations. Enfin, cela peut aussi lui éviter une foule de maladies.

Un autre moyen de garder votre animal en bonne santé est de l’inciter à bouger. À l’instar des hommes, l’exercice stimule votre animal sur les plans physique et mental. Cela l’aide aussi à garder la ligne et à ralentir la détérioration des muscles et des articulations. Sans compter que cela rend nos fidèles compagnons tellement heureux !

Par rapport à un chat d’extérieur libre d’explorer à sa guise, un chat d’intérieur a besoin d’évoluer dans un environnement stimulant. Jouez avec lui seulement 15 minutes, plusieurs fois par jour, et multipliez les jouets et les perchoirs pour avoir un chat en forme et heureux.

Nos chats adorent regarder les oiseaux dehors, alors nous avons installé quelques mangeoires près des fenêtres. C’est un moyen formidable de les occuper pendant des heures.

Pour finir, emmener votre animal chez le vétérinaire pour son bilan annuel est essentiel pour garder un œil sur sa santé. Nous vous recommandons aussi de stériliser ou castrer votre animal pendant qu’il est encore jeune. Cela permet de prévenir certains types de cancers et d’infections. Sans compter que cela évite à votre animal le stress lié aux chaleurs ou à une grossesse.

Même s’il n’existe aucune formule garantissant la longévité de votre animal, une chose est sûre : l’amour et les soins que vous lui apportez feront pencher la balance vers une vie plus épanouie.

 

JE FONCE

 

>